Ton pouvoir intérieur

Créer de l'espace dans sa vie

Salut ! J’entame ma dernière semaine en Inde demain. Beaucoup de sentiments se mélangent : la sensation d’avoir beaucoup appris sur moi, l’envie de rentrer pour retrouver ceux que j’aime et mon confort, et l’intention de profiter au maximum de tout le temps qu’il me reste ici.

C’est dans cet état d’esprit que j’écris. Dans cette pensée, j’aimerais partager quelque chose que j’ai appris ici et qui m’a beaucoup servi.

Il s’agit de cette leçon :

« On ne peut pas contrôler le résultat. On ne peut pas toujours contrôler nos actions. Mais on peut toujours, toujours contrôler nos réponses. »

On ne peut pas contrôler le résultat : peut importe la quantité de bonne volonté qu’on met dans nos efforts, parfois les conséquences ne suivent pas. Ou sont même à l’opposé de ce qu’on cherchait à faire. Ça arrive souvent, et c’est OK.

On ne peut pas toujours contrôler nos actions : parfois, nos émotions prennent le dessus et on fait et dit des choses contre-productives. On agit impulsivement, on est vivantes et complexes, et c’est génial.

Mais on peut toujours, toujours contrôler nos réponses.

Par là, j’entends qu’on a un pouvoir extraordinaire en nous et bien trop peu utilisé. Celui de complètement choisir la manière dont on intègre les résultats. La libre interprétation des événements.

Ce qu’il se passe dans ta tête est ton espace privé, régit par toi et pour toi.

Personne d’autre n’en a l’accès. Personne d’autre n’en a la responsabilité. Et personne d’autre ne doit vivre avec.

La clé, c’est que plus tu vas décider d’exercer ce pouvoir de libre-arbitre, plus il se renforce.

Alors la prochaine fois que tu dois attendre 2 heures pour changer 100 euros à la banque (vu en Inde), qu’une personne t’ignore ou qu’une situation ne se déroule pas comme tu le voudrais, arrête-toi.

Empêche tes interprétations habituelles de tourner en boucle dans ta tête et prend la totale responsabilité de ton espace intérieur.

Garde-le propre et agréable. Puis tires-en les bénéfices.

C’est tout pour cette fois.

Je t’envoie des baisers tikka-masala.

Xénia

Pin It on Pinterest

Share This