Pourquoi et comment porter du maquillage

J’ai eu deux périodes dans ma vie. Celle où je ne pouvais pas sortir sans m’être mis fond de teint, crayon, fard à paupières et mascara.

Et puis le jour où j’en ai eu marre, et où j’ai décidé d’apprendre à sortir sans maquillage.

Ca s’est fait progressivement. D’abord en enlevant une couche, puis une autre, puis en ne sortant qu’avec du fond de teint. Jusqu’à ce que je comprenne que la peau était un organe dont on pouvait contrôler l’aspect en faisant attention à ce que l’on mettait à l’intérieur de son corps, et que j’apprenne peu à peu à sortir sans fond de teint non plus.

En plus, la peau n’est jamais aussi belle et joliment colorée que lorsqu’elle est au naturel, plutôt que cachée sous du fond de teint et du blush.

Quelle libération ! De pouvoir sortir et me sentir belle sans avoir besoin de passer une demi-heure le matin à mettre des produits toxiques sur ma peau – qui en plus soit dit en passant, la rendaient de moins en moins jolie jours après jours.

Je crois personnellement que toute femme devrait avoir la possibilité (et je dis bien la possibilité, pas l’obligation), de se sentir belle sans maquillage.

C’est seulement à ce moment là qu’on peut enfin retrouver le goût de se maquiller.

Pas parce qu’on se sent “moins” sans, mais parce que ça nous fait plaisir et que ça permet d’apporter une touche de couleur et de changement dans nos habitudes.

On peut apprendre à jouer avec les teintes, les couleurs, et préserver sa peau des méfaits du maquillage journalier et systématique.

J’avais été choquée de voir, dans un épisode de Christina Còrdula, la beauté et la jeunesse de la peau d’une femme de 34 ans qui ne s’était jamais maquillée.

Il ne faut pas oublier que notre peau est un organe, qui a besoin de respirer, et toujours, toujours penser au long terme.

A quoi bon ressembler à une top de magazine pour aller en cours tous les jours si c’est pour se retrouver avec une peau flagada d’ici 20 ans. Personnellement, le choix est vite fait de mon côté.

Cette pensée n’est pas anti-maquillage, au contraire. Je dis juste qu’il faut apprendre à avoir cette liberté de choisir où, quand, comment, et pourquoi on veut se maquiller. Et savoir se sentir toute aussi belle les jours où on choisit de ne pas le faire.

Si jamais tu veux en savoir plus sur comment avoir une belle peau sans maquillage, je te conseille de te renseigner sur les juice fast, et en règle générale, de boire beaucoup de liquides (et je ne parle pas d’alcool), et de limiter les toxiques (qui se trouvent aussi dans les produits de “soin”, donc faire attention à ce qu’on achète, et privilégier le naturel au maximum).

C’est aussi une question de santé.

Si tu as des questions, n’hésite pas à en poser via la page Facebook ou par e-mail à xenia@femmesdequalite.com, je serais ravie d’y répondre.

Bonne journée et à bientôt !!
Xénia

Pin It on Pinterest

Share This